samedi 14 décembre 2013- 08:34

Grenoble: La manifestation des pompiers dégénère

SOCIAL - CRS et pompiers se sont affrontés devant la préfecture... 


Uploaded with ImageShack.us


Des heurts ont été signalés ce matin vers 11 heures devant la préfecture de Grenoble. Des pompiers, qui manifestaient contre un plan d’économie du conseil général, ont tenté d'entrer dans le bâtiment mais ont été refoulés à l'aide de gaz lacrymogènes par les CRS, qui protègent le bâtiment public.

 Les forces de l’ordre ont répliqué à l’aide de gaz lacrymogène. La ligne de tram A est coupée. Plusieurs centaines de fonctionnaires du Conseil général de l’Isère manifestent depuis ce matin devant la Préfecture, située place de Verdun.

 Ils protestent contre un plan d’économie prévu dans le budget 2014, proposé au vote des élus du Département. Ce plan prévoit notamment une diminution de 150 postes, et la perte de 10 jours de congés dans l'ensemble des services du conseil général de l'Isère.

20 minutes

Relire : Au 1 er janvier 2012, 261 mineurs isolés étaient pris en charge par le conseil général. La plupart des enfants viennent d’Afrique subsaharienne : 126 de la République, 46 d’Angola et 36 de la Guinée, 101 mineurs isolés sont âgés de 16 à 218 ans et 134 ont entre 18 et 21 ans.
La majorité est accueillie au centre d’accueil Catalpa basé à Voiron. Seulement, avec une capacité d’accueil de 20 places, le centre a dû en accueillir 50 en début d’année.
Ainsi, comme l’explique Brigitte Périllé, vice-présidente en charge notamment de l’enfance en danger, « face au nombre de mineurs qui ne cesse d’augmenter, engageant un budget de 11 millions d’euros par an, le président du conseil général André Vallini, a alerté la préfecture de l’Isère

34 commentaires:

  1. Et toujours on charge un peu plus le fardeau de la colonne vertébrale qui permet encore au pays de tenir. Ce ne sont jamais sur les éducateurs de rue ou dans les associations "culturelles", encore moins dans l'assistanat social qu'on fait les économies, mais sur la santé, la police, l'armée. Et on supprime des jours fériés pour faire travailler encore un peu plus la bête, au nom de prétextes vertueux qui ne sont en fait que des jeux d'écritures.
    Lentement mais irrémédiablement nous assistons aux premières formes de jacqueries.
    A contraster avec le témoignage du vice président des chirurgiens de France chez Brunet (la section "proposer un article" n'est plus opérationnelle chez moi) :

    http://www.youtube.com/watch?v=IYJXfAwv80g
    (extrait de 'Carrément Brunet' du 7 oct 2013)

    Tourisme social

    « [...] les passeurs peuvent avoir plusieurs noms : certains sont même des associations Loi 1901 qui profitent des réseaux pour ramener des patients se faire opérer en France et une fois que les patients sont ici, ils restent ici [...]
    Quand un jeune arrive et qu'il est en insuffisance rénale, il passe immédiatement en dialyse. Il va être dialysé chez nous (70 000 € par an) puis il va passer en greffe rénale prioritaire parce qu'il est mineur et qu'il est étranger. Mais il ne repartira pas chez lui car les traitements immunosuppresseurs (comme la Cyclosporine) n'existent pas dans son pays. Il va donc rester sous statut CMU et comme il ne pourra pas jamais travailler parce qu'il a été dialysé-greffé et qu'il ne parle pas la langue, il sera par la suite déclaré 'adulte-handicapé' [...] Pas de problème pour soigner un patient étranger mais son pays nous rembourse et nous prend en charge [...]
    Sachant que dans le pays il y a 500 000 AME, vous arrivez à près de 1 milliard 7 de déficit juste avec la générosité des français pour soigner des étrangers en situation irrégulière »
    Didier LEGEAIS, chirurgien urologue à Grenoble,
    Vice-président de l'Union des Chirurgiens de France

    forestier

    RépondreSupprimer
  2. Les pompiers, ça utilise des explosifs, lance à eau pressurisée (7 bar?), des piolets ou autres matériel potentiellement dangereux, non?
    Leurs boucliers seront-ils confisqués et considérés comme armes de sixième catégorie?

    En tout cas, très cocasse. A quand une confrontation hilarante entre nos petites "forces de l'ordre" et forces tout court, càd l'Armée?

    Ce serait très drôle mouhaha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend que les CRS suivent certains ordres .... je ne suis pas spécialement pour les pompiers ou pour la police puisque chacun a choisi son métier et je ne vais pas non plus me prosterner parce qu'un ou l'autre exerce son métier même si je ne dénigre pas le choix du métier .... chacun ses risques .... Mais en l'occurrence je m'élève contre les CRS qui certes suivent des ordres; mais n'en sont pas moins humains. Je ne comprend pas ce "truc" qui fait que dès lors qu'une CRS met son uniforme, il accepte de devenir un crétin décérébré avec le QI d'une huitre morte; capable de taper sur des gars (comme eux) qui seront là pour leur porter secours au besoin. C'est quoi ce délire ? Les CRS seraient ils le rebut de la Police ? Là ou on met les "bourrins" qui accepterons tout et n'importe quoi juste pour le droit de porter un uniforme ..... un bout de tissu bleu ?! ...... je rêve !! Non .... à la réflexion je suis plutôt entrain de faire un cauchemar !!

      Supprimer
  3. Des pompiers, qui manifestaient contre un plan d’économie du conseil général, ont été gazés!
    Après on se demande pourquoi la racaille s'attaque aux secours appelés dans les cités!

    Réduction du budget 2014 pour le conseil général de l'Isère qui pourtant doit gérer un afflux de subsahariens....Les socialistes découvrent que l'argent ne tombe pas du ciel et que le peuple légitime ne peut plus payer!

    La face réelle de ces pleurnicheries, ce sont les résultats des cantonales de mars 2011, l’assemblée départementale est composée de :
    Groupe gauchistes: 38,
    Sans étiquette et non inscrit : 8, divers droite et UMP : 12

    S'il y a bien des collectivités locales ou assemblées que je ne vais pas plaindre ce sont bien celles qui récoltent ce qu'elles ont semé en appliquant une idéologie gauchiste suicidaire pour la France, depuis la tête de l'Etat jusque dans les communes.
    Ils ont le pouvoir et seront responsables du désastre économique, sociétal et culturel!
    https://www.isere.fr/conseil-general/institution/fonctionnement-institution/Pages/Groupes-politiques.aspx

    RépondreSupprimer
  4. pas d'action contre l'insécurité en banlieue mais faire se battre entre eux deux corps ayant pour vocation la défense des français, l'image est haute en symbole mais triste

    RépondreSupprimer
  5. Le corps des pompiers est touché aussi par des problèmes de recrutement.
    Fini l'honneur d'être pompier.
    Victime de violences lors de leurs interventions.
    Corvéables à souhait, souvent critiqués par les victimes elles mêmes, c'est tout un pan de notre culture civique qui s'écroule peu à peu.
    Si la police commence à gazer et bousculer les pompiers, les gardiens de prison, les agriculteurs, on n'est pas loin de penser que dans un futur proche les socialistes enverront la police frapper à nos portes pour nos opinions...........

    RépondreSupprimer
  6. Voila! Doucement, mais surement, on y arrive. Les finances des départements commencent à se tarir comme mares au soleil de plomb, vidées( pour ne pas dire pillées) par la munificence de nos humanistes élus incompétents. Quand le dernier euros aura été raclé, quand l'augmentation ds impôts et taxes aura atteint son paroxysme, alors l' inévitable chaos s'ensuivra. Ce sera le moment de faire le ménage. Le grand ménage, dans tous les coins et recoins de la maison France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je nous souhaite que tu aies raison

      Supprimer
  7. Toi à droite sur la photo ! Ta mère t' a bouffé tes c***** quand tu était petit

    RépondreSupprimer
  8. et vu que c'est la gauche qui ordonne tout ce carnage, c'est pour notre bien et personne ne grogne trop, la droite aurait fait 10% de la même politique, les médias n'auraient pas mis la vaseline et le chloroforme bisounours pour endormir les gens

    RépondreSupprimer
  9. Un gendarme qui gaz à bout portant en pleine figure un pompier qui n'a de vocation que de sauver la vie d'autrui.

    RépondreSupprimer
  10. Cette image est prophétique : la guerre civile arrive.

    RépondreSupprimer
  11. décidément , Valls est accro au Gaz.

    RépondreSupprimer
  12. A la TV bolchévique, ils préfèrent nous endormir avec l'hommage à Mandela...

    RépondreSupprimer
  13. Le plus triste, c'est qu'on trouvera toujours des ankulés comme ce flic ,sans foi ni lois autres que celle de sa solde pour venir jouer les exécuteurs de basse _œuvre . Je lui souhaite a ce pourri qu'un jour il soit en train de cramer dans sa bagnole ou sur sa moto, et que le même pompier réponde a ses souffrances par un bras d'honneur !!

    RépondreSupprimer
  14. CRS et racailles, même combat anti-pompiers !
    Ils suppriment des postes de pompier pour payer les allocs des cours de LGBT dans les écoles et des visites de mosquées et pour déverser des tonnes de fric sur les allogènes du Sud et de l'Est !

    Site du conseil général de l'Isère :
    En direct avec le président
    Inaugurations et déplacements, séances publiques, réactions dans la presse, suivez l'action quotidienne du président pour faire de l’Isère un département toujours plus solidaire, dynamique et innovant.
    https://www.isere.fr/conseil-general/direct-president/

    RépondreSupprimer
  15. Un peu H.S mais pas moyen de proposer un article ... Finkielkrault recevait ce matin Michèle Tribalat, directrice de recherches à l'INED (Institut National de Etudes démographiques), auteure de Assimilation : la fin du modèle français (éditions du Toucan)
    Laetitia Van Eeckhout http://www.franceculture.fr/emission-repliques-france-la-grande-mutation-2013-12-14

    RépondreSupprimer
  16. La gendarmerie exécute les ordres mais ils sont bien évidemment écœurés de ce qu'ils font ici, il ne reste plus longtemps avant qu'ils cessent de protéger ces vermines politiciennes et associatives.

    RépondreSupprimer
  17. Les forces de l'ordre franc-maçon sont impayables. :D
    Combien de conjurés parmi les gradés qui donnent les ordres sur la photo ?

    RépondreSupprimer
  18. Pour les idiots qui pensent kilnefonkobéirozordres : a la vue de cette image , quelle différence voyez vous entre un pompier gazé par un gendarme et un pompier gazé par une racaille ?

    RépondreSupprimer
  19. @à 14 décembre 2013 12:58

    C'est le cerveau !

    RépondreSupprimer
  20. Ca me fait toujours rigoler de lire les commentaires des idiots qui pensent que les pauvres flics n'ont pas le choix que taper sur la tronche des gens que leurs chefaillons leurs désignent comme cible!!! Les pauvres SS ne savaient pas non plus qu'ils gazaient et mettaient dans un four crématoire les gens qu'on leur désignaient !!!!

    RépondreSupprimer
  21. Magnifique photo qui illustre une partie du bilan de Hollande 1er.

    Pour les CSR/policiers, ils n'ont qu'à faire comme en Italie pour protester. Sinon ce sont des ennemis
    http://fr.novopress.info/148547/en-italie-des-policiers-font-cause-commune-avec-les-manifestants-anti-taxes/

    RépondreSupprimer
  22. Cauchon de Peillan14 décembre 2013 à 14:22

    Ils ne sont pas très malin non plus ces pompiers. Ils devraient savoir qu'en se faisant passer pour des migrants sans pap... euh, clandestins, ils n'auraient pas rencontré la moindre résistance. Le préfet paralysé par le risque de subir la colère de Taubira et Duflot n'aurait pas osé faire lever les matraques.

    Quand à ces CRS, un petit stage dans une banlieue bien pourrie où ils ont ordre de recevoir les pavés dans la gueule avec le sourire sans broncher leur fera le plus grand bien.

    RépondreSupprimer
  23. http://www.vice.com/fr/read/j-ai-interview-un-mec-qui-frappe-des-gens-au-hasard-et-se-filme-en-train-de-le-faire

    RépondreSupprimer
  24. Donc moins de pompiers et plus de racailles, profiteurs voire criminels. Il est beau notre avenir. Ils veulent vraiment foutre la merde en France en cassant le bon et privilégiant le mauvais. J'ai peur pour mes gosses, ma famille, mes amis et ma vieillesse...

    RépondreSupprimer
  25. "obéir aux ordres" ?

    Tu parles !

    Aucun respect pour eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement.

      Ils pouvaient aussi faire comme en Italie, enlever leur casques, et se joindre aux manifestants.

      Ben non... même pas.

      Supprimer
  26. Et les pompiers risquent bien de prendre cher avec tout ceux qui s’opposent au gouvernement pendant que les racailles pillent le pays, c’est en tout cas ce que demande Taubira (circulaire officielle) : http://www.lepoint.fr/societe/la-justice-a-deux-vitesses-de-christiane-taubira-15-11-2013-1757443_23.php

    RépondreSupprimer
  27. la dhimmitude ou la révolte

    RépondreSupprimer
  28. Des pompiers qui défilent avec leurs haches de dotation , ça aurait de la "gueule" !

    RépondreSupprimer
  29. La milice de Valls le Chimique a du fil à retordre. Avec les pompiers c'est autre chose que de s'en prendre à des gentils p'tits cathos et à des femmes en ceinte avec leur poussettes.

    Aïh ! Frapper fort ! Qu'ils aient enfin des hommes en face d'eux et que le p'ti Valls le Gazeur fassent dans ses froques.

    Au nom de tous les Nôtres

    Sieg Heil !

    Alex Harris - CLEDM

    RépondreSupprimer
  30. Vous êtes débiles ou quoi ? Ici, les GM gazent des pompiers qui manifestent alors que ça dégénère, pas des pompiers en train de bosser. Là est la différence avec vos amis les wesh-wesh.

    Vous croyez peut-être que la discussion se fait à coups de bisous quand ça se passe entre GM/CRS et matons ou entre GM et flics, par exemple ?

    RépondreSupprimer
  31. Pour faire des économies, le Conseil Général sucre 10 jours de congé aux pompiers, alors que par ailleurs, il dépense des millions chaque année pour adopter des orphelins africains dont on n'a que faire.

    C'est utile de faire le rapprochement entre ces deux trucs apparemment sans rapport, car ce qui nous fait crever, c'est bien la politique d'immigration. Mais les manifestants se gardent bien d'en parler. Chaque petit groupe qui manifeste préfère jouer perso. Les mêmes revendications reviennent souvent: on veut garder nos jours de congé, on veut plus de sous, moins d'impôts, on n'arrive plus à joindre les deux bouts, etc. À la base, le vrai problème est la politique destructive du gouvernement et des médias anti-blancs. Les réserves du pays ne sont pas infinies, et à un moment, c'est forcé que les sous manquent dans la caisse. Mais les manifestants ne réfléchissent pas si loin. Ils demandent seulement qu'on fasse une exception dans leur cas, qu'on leur donne des sous et des congés à eux, et que les autres se démerdent.

    Le gouvernement démolit le pays de diverses façons: déménagement des usines à l'étranger, suppression des mesures économiques protectionnistes, propagande homosexuelle à l'école et dans les émissions télé pour jeunes, etc. Mais le plus gros problème est l'immigration. En plus de nous pourrir la vie et de poser un problème existentiel, les immigrés nous coûtent la peau des fesses. C'est ça qu'il faudrait dénoncer. En clair, il faudrait des manifs unitaires où on dénoncerait la politique d'immigration imposée par le gouvernement, les syndicats complices, la Licra, et les médias juifs. Mais pour l'instant, on va continuer à voir des manifs isolées où chacun réclame plus d'argent pour sa pomme, tout en jouant au con et en prétendant ne pas voir le lien entre les problèmes budgétaires et la politique d'immigration. C'est consternant ! Mais c'est compréhensible, quand on pense qu'il suffit d'agiter une peau de banane pour que le gouvernement, les syndicats complices, la Licra, et les médias juifs nous tombent dessus.

    RépondreSupprimer